HISTORIQUE

LES PREMIERS ENGAGEMENTS

L’histoire du Service Civil International commence dans la période qui suit immédiatement la Première Guerre mondiale. Le premier engagement de volontaires a eu lieu à Verdun de novembre 1920 à avril 1921. Des personnes des anciens pays en conflit ont travaillé ensemble pour reconstruire la France dévastée par la guerre. Ce premier engagement civil pour la paix a été organisé par le Suisse Pierre Ceresole. Par ce type de volontariat civil, il voulait contrer le nationalisme et le militarisme dominants et instaurer la paix entre les nations.

En Suisse, les premières engagements volontaires ont été effectues dans les années 1920. Les volontaires ont souvent effectué des travaux de nettoyage après des catastrophes naturelles telles que des avalanches ou inondations. Ce type d‘engagement a servi de modèle pour le service civil ultérieur des objecteurs de conscience.

En 1936, divers groupes de volontaires ont formé des branches nationales et se sont coordonnés au niveau international sous le nom de Service Civil International (SCI).

TRAVAIL DE PAIX DANS LE MONDE

Après la Seconde Guerre mondiale, les activités du SCI se sont étendues à d’autres pays d’Europe, d’Afrique, d’Asie et d’Amérique du Nord. Dans les années 1950, l’échange de volontaires entre l’Europe occidentale et l’Europe orientale a commencé. Ce travail a été fortement intensifié dans les années 1990.

LE VOLONTARIAT AUJOURD’HUI

Au fil du temps, les engagements volontaires ont pris une forme fixe, nommés “chantiers” (Workcamps), comme le SCI les appelle encore aujourd’hui. De nouveaux thèmes ont été ajoutés; l’autogestion, l’initiative peronelle, la responsabilité partagée et l’égalité des sexes ont gagné en importance.

L’objectif est resté le même : réaliser un travail concret en faveur de la paix, dans lequel des personnes d’horizons différents travaillent ensemble à une tâche et apprennent à se connaître et à se comprendre.

Pin It on Pinterest